Comment connecter l’horlogerie suisse ?

Les entreprises suisses résistent à la transformation connectée tout en la concurrençant. Certaines sociétés ont décidé de développer une technologie pour connecter des montres traditionnelles.

Il semblerait qu’un nouveau segment soit en train d’émerger sur le marché de la smartwatch. Nous assistons actuellement à la transformation des montres par certaines grandes marques les rendant connectées. Il se trouve que ces montres ne sont plus des montres en tant que telles, elles disposent d’une interface complètement personnalisable ainsi que d’applications directement accessibles via un écran tactile, à l’image d’un smartphone. Qu’est-ce qu’elles ont encore à voir avec des montres traditionnelles ?

Les entreprises suisses résistent à cette transformation tout en la concurrençant. Spécialisées dans l’horlogerie pour les montres analogiques et digitales, certaines sociétés ont décidé de développer une technologie pour connecter des montres traditionnelles des différentes marques de l’industrie horlogère.

En 2015, on avait déjà intégré des modules connectés dans un modèle de montre suisse. Ce modèle était présenté comme la toute première montre horlogère connectée sur le marché. Contrairement à la dernière smartwatch Samsung Gear S3, qui imite le cadran et le design d’une montre suisse, cette montre était un pur produit du pays qui allie l’ingénierie de pointe suisse et différentes solutions technologiques. Les géants de la Silicon Valley proposent des produits grand publics qui ne correspondent pas toujours aux attentes de vrais amateurs de montres.

Pour ces montres, l’idée innovante était de développer des modules intégrant la technologie Bluetooth et de multiples capteurs capables de récolter des données vers un Cloud. Il est maintenant possible de transformer une montre traditionnelle en un tracker d’activité ou de sommeil, avec un minimum d’informations sur le cadran.

La grande nouveauté de cette approche est qu’elle permet de créer des smartwatches alimentées par des piles d’une autonomie de plusieurs années, et non par des batteries que l’on doit recharger tous les jours. Lorsque l’on n’utilise pas le Bluetooth destiné aux fonctions connectées, il s’endort et ne consomme rien. Quand ce microprocesseur est en activité, il utilise la technologie du Bluetooth Low Energy pour consommer le moins possible et directement sur l’énergie de la pile. Par exemple, le Bluetooth peut être utile pour que la montre se remette à l’heure automatiquement en fonction du fuseau horaire.

Cette technologie est dorénavant installée au SkyLab, l’un des plus célèbres incubateurs d’innovation genevois. Ainsi, ce savoir-faire sera à disposition à toutes les marques de l’industrie horlogère suisse, qui pourront profiter de ce nouveau segment de marché. SkyLab permettra la transformation numérique pour une industrie ayant toujours conservé un fin savoir-faire.

Un ingénieur ayant développé les modules explique : « On livre directement le module aux marques après avoir pris connaissance de leurs besoins. On travaille en collaboration avec eux pour le design et on leur propose différentes solutions complètement modulables selon le besoin »

Les capteurs principaux intégrés aux modules sont des accéléromètres, mais il est possible d’ajouter des entrées et des sorties selon la demande du client, comme des capteurs GPS ou de température, à condition qu’ils ne soient pas trop énergivores. Le savoir-faire prime sur la technologie, une autonomie trop courte dénaturerait cette idée. SkyLab propose bien sûr une plateforme Cloud et des applications personnalisées vendues au nom de la marque du client. Un accès à leurs données leur est également fourni. Les consommateurs auront également la possibilité de transférer leurs données de santé sur d’autres applications reposant sur le même standard.

Il est évident que SkyLab veut se cantonner au marché de l’Horlogical Smartwatch, car sa technologie est difficilement adaptée à des clients souhaitant se lancer dans la smartwatch tactile grand public. L’initiative se place sur un tout nouveau marché en prenant le contre pied de ce qui se fait actuellement. Fort de ses multiples brevets, ce concept se place sur le marché de la montre à quartz disposant d’intelligence, où la concurrence est encore minime.

La technologie offre des possibilités d’extension avec de nouvelles applications smartphones compatibles avec des modules innovateurs. Par exemple, l’application Swiss Connect Gym sera un coach sportif au quotidien permettant de réaliser des entraînements personnalisés et bénéficier d’un réel programme de santé. Elle sera disponible gratuitement. L’application Swiss Connect Analytics, vendue avec un dispositifs connecté, permettra de mesurer ses mouvements et optimiser ses efforts tout en ayant accès à de multiples données. Il y a également l’option de sécuriser des applications et des données dans le cadre du Swiss Connect Password.

Avec ce type de services modulables pour différents business, le SkyLab pourrait rapidement devenir le leader dans ce marché de niche. Avec comme business model l’idée de connecter toutes les montres analogiques suisses, il n’est pas nécessaire de tout de suite s’étendre dans la montre connectée tactile. L’objectif est de faire évoluer les montres suisses de haut standing pour faire face à la fragmentation du marché. La technologie a pourtant des limites en termes de consommation d’énergie, et son cadrant classique limite les fonctions. L’avancée de la technologie, notamment la réduction de la taille des capteurs, permettra certainement d’intégrer de nouvelles fonctionnalités.

Tout le monde ne peut pas aimer les montres connectées développées par les géants technologiques. Les montres intégrant la technologie du SkyLab seront à la portée de consommateurs fidèles à certaines valeurs et ouvriront la voie des services connectés aux utilisateurs éloignés des nouvelles technologies. Car une belle montre, c’est avant tout un objet que l’on aime porter au quotidien et que l’on souhaite léguer à ses enfants.

Nos prochaines manifestations

Affiche JE2021
  • 28.09.2021 - SwissTech Convention Center, Lausanne et en ligne

JE2021 De nouvelles complications dans le monde horloger?

L'application SSC

Suivez en direct les actualités de notre société sur votre smartphone. Recevez en exclusivité les informations importantes grâce à la notification intégrée.

  • Télécharger notre application sur l'App Store
  • Télécharger notre application sur Google Play