Nouvel oscillateur très haute fréquence en silicium sans spiral

Une nouvelle technologie remet en cause des acquis remontant au XVIIe siècle, tout en créant la montre mécanique la plus précise au monde. Il s’agit d’un concept tout en rupture technologique. La balancier-spiral, mis au point par l’horloger Christiaan Hyugens, en 1675, un couple incontournable, qui rythme toutes les montres mécaniques à ce jour (à quelques exceptions près), y compris les plus high-tech, est remis en cause.

Il s’agit d’un nouveau concept de montre, doté d’un oscillateur du troisième type, tout en silicium, et sans spiral, pas en stade de prototype, mais avec disponibilité immédiate, avec l’objectif de servir l’ensemble de l’industrie horlogère. Le nouveau dispositif a la particularité de n'être formé que d’une seule pièce, faite en silicium monocristallin, avec des détails plus fins qu’un cheveu. Il remplace le balancier- spiral et la trentaine de composants que compte un organe standard.

Le nouvel oscillateur bat à la fréquence de 15Hz, ce qui lui confère une précision hors-normes presque 10 fois plus haute : il est en moyenne à 0.3 seconde par jour. Il est insensible aux champs magnétiques et aux variations de température à des degrés bien supérieurs aux normes en vigueur. L'oscillateur de seulement 0,5 mm d'épaisseur est constitué de composants en silicium monocristallin, sans liaisons mécaniques. Il bat avec une faible amplitude de +/- 6 degrés et 55 heures de réserve de marche. L'absence de couplages élimine les contacts, les frictions, les usures, les déformations, la lubrification, les assemblages et les dispersions. Quant à la roue en silicium remplaçant la roue d'échappement, elle a une forme particulière et son cycle ne correspond pas au fonctionnement classique d'un échappement à ancre suisse.

La capacité de production de ce nouvel oscillateur serait déjà élevée, de l’ordre de 300 oscillateurs par trois heures, selon les responsables, mais la procédure resterait pour l’instant artisanale, d’autant plus qu’il n’y aurait pas assez de graveurs Si en Suisse pour arriver à des cadences pareilles. L’équipe de développement travaillerait encore à l'automatisation à grande échelle. Ce nouvel oscillateur devrait à moyen terme pouvoir être intégré dans des montres à 5000 francs.

Sources : Agéfi, Arcinfo, Le Point Montres, SSC

Nos prochaines manifestations

Affiche JE2021
  • 28.09.2021 - SwissTech Convention Center, Lausanne et en ligne

JE2021 De nouvelles complications dans le monde horloger?

Les inscriptions en présentiel sont closes, vous pouvez encore vous inscrire en streaming.

L'application SSC

Suivez en direct les actualités de notre société sur votre smartphone. Recevez en exclusivité les informations importantes grâce à la notification intégrée.

  • Télécharger notre application sur l'App Store
  • Télécharger notre application sur Google Play